Le journal Le Monde parle de Yasuke

Dernière mise à jour : il y a 3 jours


Il aura fallu attendre près de cinq siècles pour que ce destin hors du commun refasse surface. Pourquoi maintenant ? Personne ne peut le dire.


Au pays du Soleil-Levant, cet homme fort et courageux animé d’une passion pour l’art de la guerre apparaît aujourd’hui dans une publicité. Au Cameroun, une exposition lui est consacrée à partir de mardi 26 juin au Palais des congrès de Yaoundé ; et elle migrera dans quelques mois au Japon. En Espagne, au Portugal, en Italie ou en Roumanie, des dizaines d’articles ont été publiés pour raconter les exploits de ce guerrier. Aux Etats-Unis enfin, la société de production Lionsgate, qui a notamment produit le film Highlander, a annoncé qu’elle travaillait sur son biopic.


La vie de Yasuke se lit comme un roman. « Un lecteur martiniquais, passionné d’arts martiaux, m’a contacté un jour pour me dire que lors d’un voyage au Japon, on lui avait parlé de cet Africain devenu l’un des premiers étrangers à intégrer l’élite guerrière nippone, explique Serge Bilé, journaliste et auteur de la biographie Yasuke, le samouraï noir (Owen Publishing, mars 2018). J’ai creusé la piste en m’appuyant sur des historiens, des ethnologues, des spécialistes de l’Inde et du Japon. »

Par Pierre Lepidi

Le 24 juin 2018


Pour accéder à l'intégralité de l'article en ligne : https://www.lemonde.fr/afrique/article/2018/06/24/la-legende-retrouvee-de-yasuke-le-premier-samourai-noir-du-japon_5320526_3212.html

6 vues0 commentaire